Quaqtaq

Beatrice Deer

Béatrice Deer est originaire d’un petit village nommé Quaqtaq situé près de la Baie d’Ungava au Nunavik, ayant une population de près de 350 personnes. Elle y a grandi avec sa mère, Inuk et son père qui appartient à la nation Mohawk.

 

Devenue auteure, compositrice et interprète à temps plein à l’aube de ses trente ans, son univers musical est très diversifié. Il combine le folk, la pop et le rock, mais également des rythmes plus traditionnels dont les chants de gorge. Elle a présenté ses premières performances musicales au courant de son adolescence (à partir de l’âge de 15 ans) dans le cadre de festivals régionaux. Aujourd’hui, elle chante à la fois en anglais et en Inuktitut. Alors qu’elle avait deux albums à son actif, elle a été invitée en 2010 à performer en compagnie de son mari de l’époque, Charles (Saali) Keelan, aux Jeux Olympiques de Vancouver.

 

Elle souhaite maintenir vivantes une culture et des traditions millénaires, mais surtout transmettre cette richesse culturelle aux générations futures. Elle a d’ailleurs composé la chanson Kajusititsilaurta qui traite de l’éducation, à la suite d’une commande de la commission scolaire Kativik pour l’ouverture du Département des services éducatifs à Kuujjaq. Elle participe à plusieurs festivals et événements qui lui permettent d’affirmer sa culture, ainsi que d’approfondir la connaissance de son public sur l’art et les enjeux artistiques contemporains.

 

Elle a un attachement très grand pour sa culture et elle l’exprime par de multiples disciplines artistiques. Couturière et intéressée par la mode, elle confectionne des vêtements inspirés par la tradition inuite. Elle est aussi une artiste visuelle (dessin et peinture) et elle a réalisé jusqu’à ce jour de nombreux tableaux qui sont affichés dans de nombreux foyers au Nunavik. Mère de deux enfants, elle vit à Montréal depuis 2007, mais ressent le besoin de vivre et de s’enraciner dans les “deux mondes”. Elle affectionne par ailleurs les collaborations artistiques interculturelles.

 

Ayant trois albums a son actif (bientôt quatre), dont un album de Noël en inuktitut, elle interprétera dans le cadre de l’émission deux chansons :

 

  • Ilaapik

Cette chanson parle de la perte de son frère. C’est une chanson qu’elle lui dédie par amour.

“This was the first song I wrote to my brother who passed away. To tell my brother that I miss him and that I love him and that I will be with him again one day.”

 

  • Nunaga

Une chanson qui aborde la beauté de son territoire natal, le Nord…

“This song is about the beauty of my land. The peaceful waters. The white snow in winter. The birds returning in spring and the renewal of life.”

 

Lire la suiteFermer
Entrevue

Musique de l'artiste

Beatrice Deer - Ilaapik - RadioTAM.TV

04:44

Beatrice Deer - Nunaga - RadioTAM.TV

04:01

La Force

La force nous permet de passer au travers des épreuves et d’en ressortir grandis. Elle… Lire la suite

Notice: A non well formed numeric value encountered in /home/andrewgermain/public_html/radiotam.tv/wp-includes/functions.php on line 104

Notice: A non well formed numeric value encountered in /home/andrewgermain/public_html/radiotam.tv/wp-includes/functions.php on line 106

Notice: A non well formed numeric value encountered in /home/andrewgermain/public_html/radiotam.tv/wp-includes/functions.php on line 108

Notice: A non well formed numeric value encountered in /home/andrewgermain/public_html/radiotam.tv/wp-includes/functions.php on line 109
1 janvier à 0:00