Uashat mak Maniutenam

Kathia Rock

Enfant, Kathia Rock qui est originaire de Uashat mak Maniutenam, baigne dans l’effervescence créatrice de sa nation: les Innus de la Côte-Nord. Elle sera spécialement inspirée par leur premier auteur-compositeur-interprète : Philippe Mckenzie, le père de la chanson innue. Kathia est plus particulièrement initiée à la création musicale par Claude Mckenzie, au temps du band Kashtin. Elle donne ses premières prestations lors de nombreux concours organisés dans sa communauté.

S’exilant à Montréal dès l’âge de 14 ans, elle compose ses chansons en langue innue et se produit sur plusieurs scènes. Elle a d’ailleurs perfectionné sa langue maternelle vers l’âge de 17 ans, à la suite d’une rencontre inspirante. L’univers musical de Kathia Rock est théâtral et teinté de poésie. Il s’inspire autant de l’urbanité que de la vie en communauté. Montréal est pour elle un lieu d’épanouissement : «Mes repères culturels et ma créativité trouvent leur source dans cette double appartenance, cette double identité à laquelle je suis profondément attachée, tant comme artiste que comme citoyenne.».

Sa voix chaude accompagne des mélodies qui puisent leurs sources dans le répertoire ancestral de son peuple et dans la musique contemporaine. Elle est une des rares femmes innues à avoir reçu l’assentiment de ses aînés pour jouer du tambour, le teueikan, étant traditionnellement réservé aux hommes.

Depuis, elle s’est initiée à la production audiovisuelle, aux multimédias, au théâtre, à la danse, à l’interprétation scénique et à différentes techniques vocales.  Elle a eu l’occasion de travailler avec plusieurs interprètes de la chanson québécoise, notamment Jorane, Lou Babin, Marie-Claire Séguin, Judy Richards, Terrez Moncalm et Karen Young. Kathia Rock a participé à bon nombre de festivals en Europe et au Canada et elle a été, entre autres, deux fois finaliste au Festival en chanson de la Petite-Vallée en 2007 et 2009. Elle travaille maintenant comme comédienne, que ce soit au théâtre, à la télévision ou au cinéma, ce qui selon elle l’aide beaucoup au niveau de sa présence scénique. Le parcours de Kathia comprend de nombreuses collaborations artistiques, notamment ces dernières années avec la poétesse et slameuse, Natasha Kanapé Fontaine et plus récemment avec le groupe jazz Kawandak.

 

Lors de l’émission, accompagnée de Kawandak, elle interprétera une version teintée de jazz de deux chansons :

  • Uitshinan

Cette chanson est en quelque sorte une prière en mémoire de son grand père.

“j’ai peu de temps pour te dire mes remous, mon chagrin fou pour ta vie, vie qui s’en va, toi qui sait voir la beauté aide nous”

 

  • La marche

Cette chanson raconte le deuil d’un homme face à la mort de sa femme, qui vient de donner naissance dans la forêt.

“Chaque automne Shaush e Kakananine remontaient la rivière “La mishta shipi” pour rejoindre leur territoire de chasse à Fleur de mai, cette année là Kananine est décédée en donnant la vie”.

Lire la suiteFermer
Entrevue

Musique de l'artiste

Kathia Rock - La Marche - RadioTAM.TV

04:40

Kathia Rock - Uitshinan - RadioTAM.TV

05:05

Rencontre

Les rencontres sont sources de créativité et de découvertes. Elles favorisent l’ouverture d’esprit et le… Lire la suite
24 octobre à 19:00