*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 


 
 

 

 
 
 
 


Mike O'Cleary et Élise Boucher-DeGonzague nous présentent avec beaucoup d'émotions leur vision du temps.

Être amérindien n'arrête pas le temps et la transmission des connaissances se fait avec du temps. Il faut le prendre afin de transmettre aux générations futures ce que nous voulons conserver. Prendre le temps aussi de bien vivre et de bien faire les choses. Prendre le temps de connaître qui l'on est. Prendre le temps de s'aimer…





 
 
     
     
/